En cette semaine nationale du goût, les maternelles ont respecté un planning gustatif pédagogique : lundi, dégustation sucrée, mardi, salée, jeudi, amère et vendredi acide. Ce projet est né avec l’histoire de Souricette, la mascotte de la classe qui, dans le livre dont elle est l’héroïne, découvre petit à petit ses préférences alimentaires. Après le goût, les élèves continueront leurs expériences autour de l’audition, du toucher, de la vue et de l’odorat, le projet d’année de la classe étant les cinq sens.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :